Routes et Bâtiments

Le Département soutient le BTP avec plus de 24,5 millions d’euros mobilisés en 2021

Lundi après-midi, la Présidente du Conseil Départemental de l’Ariège a organisé une réunion de travail, en visio-conférence, avec la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics, représentée par Laurent Audoye, vice-président de la FBTP de l’Ariège, et Julien Blanc-Galéra, responsable du développement au sein de la Fédération régionale.

La crise du Covid-19 impacte en effet profondément l’activité des entreprises du Bâtiment, tout particulièrement depuis le premier confinement, du fait de l’arrêt de l’activité imposé au secteur de l’artisanat comme aux autres domaines d’activité. La perte du chiffre d’affaires de la profession est d’ores et déjà estimée à 20% pour l’exercice 2020.

Christine Téqui a souligné son souci de maintenir les investissements du Département malgré le contexte sanitaire, et évoqué les perspectives pour l’année 2021. Et de citer les 11 millions d’euros envisagés sur les bâtiments départementaux (rénovation énergétique de l’Hôtel du Département, travaux d’entretien dans les collèges, etc.) ou encore les 13,5 millions d’euros qui seront engagés en chantiers divers sur le réseau routier ariégeois (déviation de Salvayre, par exemple).

Elle a également insisté sur les travaux à venir au Palais des Evêques de Saint-Lizier, ou encore la poursuite du déploiement du réseau de fibre optique (projet du Très Haut Débit) et ses 140 millions mobilisés d’ici à 2025.

La Présidente a également rappelé le choix des élus du Conseil Départemental qui, au mois de mai dernier, avaient délibéré par anticipation sur le versement des aides du Fonds départemental d’action locale (FDAL) pour permettre aux communes et communautés de communes d’engager différents chantiers ou achats d’équipement en matériels. 2 millions d’euros avaient ainsi été débloqués avec deux mois d’avance par rapport aux années précédentes, le reliquat de 1 million ayant été attribué dans le courant de l’été.

Quand les représentants de la FBTP ont salué ces décisions fortes, Christine Téqui leur a indiqué sa volonté de les revoir prochainement pour suivre l’évolution de la situation au plus près de la réalité de leurs métiers.